Les résultats du marché du matériel viticole en quelques chiffres

Retour sur l’évolution du secteur viticole de l’agroéquipement en 2017 

La production européenne de matériel viticole est en hausse 

Chaque année, le Syndicat des Industriels de l’Agroéquipement rédige un rapport économique global sur les résultats du machinisme agricole. Paru la semaine dernière, les résultats du marché des  matériels pour la viticulture corroborent la tendance des quatre dernières années en termes de volume de production européenne : 267 millions d’euros en 2016 pour les pressoirs et fouloirs, soit + 5% vs. 2015. La production française est également en hausse de 2,3%, malgré une baisse de l’indice des prix.

Infographie Résultats Viticole

Le secteur des exportations de pressoirs et fouloirs (vin, cidre, jus et pièces détachées) se porte également bien avec 231,8 millions de chiffre d’affaires, une augmentation de 4.9% depuis 2016. L’hexagone maintient une place importante dans ces échanges mondiaux en étant le troisième exportateur et le deuxième importateur mondial de matériel viticole.

Légère baisse des immatriculations en 2017

En France, le nombre d‘immatriculations de tracteurs pour les vignes et vergers a lui encaissé une baisse de 5% en 2017, pour atteindre 3 965 unités. Avec 410 unités de moins comparé à 2016, les immatriculations des machines à vendanger automotrice sont également en baisse. D’après, Hervé Gérard-Biard, cette tendance peut être expliquée par les importantes déductions d’impôt de 2016. Cependant, cette tendance n’a pas influé sur le marché des enjambeurs vignerons qui lui a crû de 4%, soit 485 unités.

Retrouver plus d'informations sur l'agroéquipement dans le rapport complet d'Axema 

Sources : Axema