Domaine de l'Arlot

Romain Pascault, chef de culture au Domaine de l’Arlot, Côte-d'Or - France

 « Le travail du sol permet au système racinaire de plonger plus profond dans le sol, mais dans certaines parcelles en dévers, d’autres alternatives sont intéressantes ! »

L'exploitation 

  • Cave particulière - Domaine viticole de 15 hectares (pinot noir & chardonnay) en bio.
  • Vendanges manuelles, Appellations Village & Grands Cru, Prémeaux-Prissé.
  • 70% de la production à l’export
  • 40 000 à 65 000 bouteilles vendues selon les années.

Innovations 

  • Domaine en bio depuis les années 2000
  • Les réflexions de nouvelles pratiques se font par la veille technologique et la rencontre des partenaires en Bourgogne Franche-Comté
  • Mise en place d’un paillage innovant à base d’amidon de maïs, Duravigne, de la société Phormium. Le produit est installé dans les rangs où la mécanisation n’est pas possible.
    • Il est possible de le fixer en créant un sillon pour l’enterrer. Ici, ce sont deux bandes de paillage qui ont été installées sous les rangs déjà plantés, en les plaquant au sol avec des crochets.
    • Le paillage a été installé au printemps 2019, sa durée de vie est estimée à 10 ans.
  • Nouvelles pistes : faire ramasser les sarments de vigne pour fabriquer des co-produits, couverts végétaux aux propriétés intéressantes pour la vigne.

Résultats observés

  • Paillage léger et bien maintenu.  Bonne adaptabilité du produit.
  • Peu de recul mais depuis son installation, rien n’a poussé en dessous et l’ensemble est très propre.
  • Bon produit en alternative au désherbage.
  • Bon aspect visuel du produit.
  • Possibilité de tondre et débroussailler autour du paillage.

Pour aller plus loin : www.arlot.com

Ce portrait vous est proposé par AgrOnov, le pôle d’innovation en agroécologie