Cécile Le Galliard – Jus d’Olive

"D’après moi, la dégustation est un véritable paramètre de qualité puisqu’elle apporte une aide à chaque acteur de la chaine : le consommateur, le producteur comme l’embouteilleur."

Son histoire et son lien avec la filière Olive

C’est en Espagne que j’ai découvert l’huile d’olive. Je suis partie y travailler à la fin de mes études, n’étant prédestinée ni à travailler dans le domaine agricole ni oléicole. Dans ce pays, notamment à travers la gastronomie, il y a un véritable culte de l’olive que l’on ne perçoit pas forcément en France.

De retour en France, malgré le peu de matière sur la divulgation et la promotion pour ce secteur, j’avais envie de travailler dans l’import-export d’huiles d’olive.

A cette époque, j’eus la chance d’être en contact avec une personne qui devint très importante pour moi (elle était en charge de la communication au niveau du Conseil Oléicole International (COI)).

En effet, je lui avais exprimé mon souhait de suivre la formation de Montpellier pour le diplôme en oléologie mais le peu d’inscriptions me ferma l’accès pour cette année-ci.

Elle me conseilla malgré tout de monter un dossier boursier au niveau du COI et ainsi, bénéficier d’une formation en Espagne.

Reçue en 2014, je repartis alors en Espagne afin de suivre une formation entièrement dédiée à la dégustation des huiles d’olive vierges et ainsi un profil équivalent aux personnes travaillant en laboratoire.

Pour autant, de retour en France, après 6 mois, tout ne s’est pas passé comme prévu ! Alors que j’étais encore en études, j’ai été mise en relation avec des acheteurs et des gérants de marques d’huile d’olive française qui souhaitaient que j’intervienne pour de la formation, de la dégustation et de la sélection d’huiles.

Petit à petit, la passion du secteur et de ces très beaux produits ont véritablement pris le pas, me permettant alors de me rendre compte que le domaine de la formation et la dégustation ont su davantage me séduire que celui de la vente !

Ses actions quotidiennes pour la cause Oléicole

Mon année s’organise principalement en deux temps forts :

La partie récolte – période dans laquelle nous sommes actuellement.

Jusqu’au mois de mars nous sélectionnons les huiles, suivons les producteurs lors de leurs récoltes ainsi que dans la production de leurs jus et écoutons les conseils partagés. Il s’agit des meilleurs instants qui pour moi sont clés.

 

La partie formation - avec des profils très variés !

Nous retrouvons notamment :

-          Des professionnels et particuliers,

-          Des amateurs curieux ayant envie de découvrir les rouages de la dégustation d’huile d’olive,

-          Des producteurs,

-          Des personnes gérants d’épiceries comme de chaînes de magasins,

-          Des organismes comme des syndicats etc.

Personnellement, je travaille pour l’AOP de Corse qui propose des entrainements à la dégustation plusieurs fois dans l’année à tout type de public : dès lors que les jus sont produits, ils dégustent les huiles autour d’une table et désignent celles pouvant porter le nom d’Appellation d’Origine Protégée de Corse.

La dégustation des huiles d’olive vierges étant obligatoire, beaucoup de personnes souhaitent être formées à ce module afin de comprendre l’ensemble du parcours : savoir ce que l’on produit et savoir lire à minima les analyses que l’on envoie.

 

En parallèle de ma formation j’ai développé le site internet Jus d’Olive.

Etant formée en communication, cela me tenait à cœur de le réaliser moi-même et n’ayant trouvé aucun site similaire, cela m’a permis d’être précurseur sur ce sujet.

Je m’étais toujours dit qu’il était important de rassembler l’ensemble de mes recherches. Dans un premier temps j’avais créé un Tumblr très basique, et au fur et à mesure des collectes d’informations qui devenaient de plus en plus exhaustives, j’ai alors pu développer mon site. Aujourd’hui, je m’en sers quotidiennement afin de rester au fait de l’actualité car ce secteur est en perpétuelle évolution.

On constate de nombreuses avancées tant en matière d’innovation sur des techniques agricoles qu’au niveau de la santé. Ce site, est également un précieux matériel de formation qui me permet de partager les nouveaux enjeux, les nouvelles méthodes ou encore les nouveaux chiffres de la filière.

J’écris au feeling en fonction de l’actualité.

 

Ses projets à venir autour de la filière

Je souhaite développer une formation et une certification qui n’existe pas encore dans ce domaine.

En effet, il en existe pour de de nombreux autres secteurs tel que le vin, la bière, mais aussi les parfums… Actuellement l’huile d’olive n’a pas encore de certification pour la dégustation. Pour moi, il est primordial que l’on puisse permettre à chacun d’obtenir une reconnaissance par le biais de ce diplôme.

A ce jour, seules des formations donnant lieu à des attestations de suivi et de réussite, émises à la suite de petits examens, sont proposées. Mais ces dernières ne donnent pas lieu à de véritables diplômes que l’on peut afficher sur un CV ou valoriser lors d’un entretien d’embauche.

D’après moi, la dégustation est un véritable paramètre de qualité puisqu’elle apporte une aide à chaque acteur de la chaine : le consommateur, le producteur comme l’embouteilleur.

Par la suite, j’aimerais également développer la communication liée au secteur oléicole. Nous sommes une petite filière avec peu de (re)connaissance au niveau de la dégustation. Aujourd’hui, nous essayons de nous rassembler pour mettre en place des actions de plus grandes envergures et faisons notre maximum pour les améliorer chaque jour.

En résumé, de vastes et passionnants projets à venir !

En résumé, de vastes et passionnants projets à venir !

Pour aller plus loin : https://jusdolive.fr/